VOGUE – 3 bonnes raisons d’aller rue Keller à Paris


Derrière la Pâtisserie Nanan, il y a deux femmes, Yukiko Sakka et Sophie Sauvage. Deux pâtissières passées par les plus grandes maisons qui unissent leur penchant sucré et leur savoir-faire pour proposer une vision réjouissante de la pâtisserie : fine, délicate et artisanale. Une délicate fusion des influences, entre France et Japon, le tout joliment mis en scène. A la carte, cela donne des viennoiseries bien dorées dont un roulé cannelle feuilleté à point, des sablés croustillants, un financier sans gluten, de multiples tartes (fraises des bois, citron, poires-ananas, chocolat Pralus…), des essentiels (éclair au chocolat, opéra,…) un chiffon cake embelli de mascarpone à la vanille doux comme un nuage, un Mont-blanc marron passion bien équilibré… Le tout travaillé à partir de produits de qualité à l’image du thé Jugetsudo, du cacao Pralus, du grain noir L’arbre à café… Lorsqu’on sait que le mot nanan désigne « toute chose exquise », le plaisir est dit.

Par Maud Charmoy le 08 Avril 2016

Page de référence: VOGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *